Fakhfakh par privation de la liberté d’expression, Ennahdha ne les accepte pas

admin

Le chef d’Ennahdha, Mohamed Ben Salem, a déclaré dans un communiqué qu’il a fait lundi 13 juillet à FM, une mosaïque qui rapporte aux membres du Conseil de la Shura qu’ils sont prêts à laisser la confiance du Fakhfakh au gouvernement.

Mohamed Ben Salem, qui a tendance à s’expliquer au retrait d’Ennahdha de la confiance que le parti est conscient de la gravité du statut socio-économique de la région et a saisi une vacance au sein du gouvernement, surtout pendant cette période critique.

Next Post

Père quotidien, un voyage de camping réussi avec vos enfants aux trois P

(KUTV) – Écoutez et l’espoir a tendance à impliquer autant que les enfants qui se dirigent vers la bague Mordor dans votre poche! Les ancêtres s’aventurent fortement kiddos- […]

Abonnez-vous